LAVACH’ ( musique des Balkans)

Lavach’, ce sont quatre musiciens alchimistes partis de la Goutte d’Or pour transformer le monde sous une pluie de sons enivrants.
Quatre enfants grandis dans ce quartier parisien de migrants dont ils ont fait leur source d’inspiration et leur base arrière, retour de leurs périples aux quatre coins de la planète – Colombie, Laos, Arménie, Algérie, Allemagne…
Sur leur carte d’identité se lit déjà un long parcours : origines arméniennes pour Sévane Stépanian (chant, accordéon), congolaises pour Adrien Rodrigue (violon), mexicaines pour François Roche-Juarez (guitare, trombone), polonaises pour Frédéric Birau Maliszewski (batterie).
Tous franco de port d’attache, entre Barbès et La Chapelle, où ils se rencontrent au lycée, où ils ont commencé à écumer les bars il y a une dizaine d’années. « Ça a créé une belle énergie qui nous a nourris », rappelle Sévane. « Des Yougoslaves, des Africains, des Antillais, ça se mélangeait, ça sautait et dansait sur ‘L’homme à la moto’. »

Fruit de cette première tension live, un premier album sort en 2002 sous le nom de Lavach’, ce pain traditionnel arménien qui se partage morceau par morceau, quartier après quartier. Puis ce sera « Sérénade à la Mule » en 2006, et la nourriture des voyages et festivals jusqu’à ce « Jigouli Driver », leur disque le plus abouti à ce jour.

Barbès avait son orchestre national, la Goutte d’Or a Lavach’.

 

A l’occasion de la commémoration des 100 ans du génocide de 1915, Sévane a eu à coeur de se plonger dans ses racines arméniennes et de

les chanter. Un nouveau répertoire arménien est né, teinté de sonorités électriques et électroniques. Lors d’une tournée en Arménie organisée par l’Ambassade de France, le public arménien a reçu ces chansons avec tant d’émotion que le groupe a décidé d’en faire son nouvel album : YEREVANI AGHTCHIG – FILLE D’EREVAN.

 

 
Frédéric Birau Maliszewski : batterie, machines, choeurs
Adrien Sirdey : guitare, choeurs
Yohan Rochetta : violon, choeurs
Sévane Stépanian : chant, accordéon

 

Tarifs : TP 12€ / TR 10€ / 6€

Au Boissier, Chailles